Une prothèse robotisée tirée des jeux vidéos

Une prothèse robotisée inspirée de Metal Gear Solid

C’est en 2015 que Konami, éditeur de jeux vidéo mondialement reconnu a pris l’initiative de lancer un projet qui sort de son périmètre habituel. C’est dans la lutte contre le handicap que l’éditeur japonais a choisi de se faire remarquer. Baptisé Phantom Limb Project, ce projet avait pour but de concevoir et de fabriquer une prothèse robotisée pour les membres supérieurs. Le design étant largement inspiré d’un des personnages charismatiques de son jeu phare : Metal Gear Solid et plus particulièrement d’un de ses personnages emblématiques : Big Boss.

Amputé de son bras gauche en 2012, le jeune britannique James Young n’a pas hésité longtemps avant d’accepter de tester cette prothèse robotisée d’un nouveau genre. En plus de son design très futuriste. Cette prothèse totalement fonctionnelle qui, en plus, de récupérer la préhension, et de pouvoir reproduire des gestes de la vie quotidienne, possède aussi des fonctionnalisés étonnantes. À l’image du personnage de Big Boss dans Metal Gear Solid, les ingénieurs ont intégré une lampe torche, un laser et une port USB où James pourra recharger son smartphone.

Si la prothèse pourra plaire à d’autres et montrer le chemin à d’autres créateurs, il n’en reste pas moins que le prix n’est pas son principal avantage. Si vous souhaitez vous offrir une prothèse robotisée de ce type, il vous en coûtera 90 000 €. Une somme rondelette qui en découragera beaucoup mais comme toute technologie innovante, ces dernières sont onéreuses à leur création puis, progressivement, deviennent plus accessible avec son expansion, sa démocratisation.

Si vous souhaitez en savoir plus sur James Young et sa prothèse robotisée inspirée d’un jeu vidéo, vous pourrez retrouver l’intégralité de son aventure dans un documentaire de la BBC qui lui est dédié : Body hack : Metal Gear Man.

Source : Polygon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *